08.12.2017 Garde alternée : le conseil fédéral favorise la médiation

Dans son communiqué du 8 décembre 2017, le Conseil Fédéral insiste sur plusieurs facteurs pour mettre en place une garde alternée. Pour émettre sa position, il a commandé une étude interdisciplinaire sur les conséquences de la garde alternée (à télécharger en bas de page du communiqué). La conclusion est claire: la garde alternée ne doit pas être le mode prioritaire. Alors que plusieurs pays nordiques l'on prônée par le passé, ils semblent faire un retour en arrière (lire notamment le document de Messieurs Berger/Frish-Desmarez) et la Suisse prend la même direction. La garde alternée n'est valable  que si certaines conditions matérielles et structurelles sont réunies.

La Fédération Genevoise MédiationS tient à souligner l'importance donnée aux modes alternatifs de gestion du conflit parental (notamment la médiation familiale), mais aussi l'accompagnement interdisciplinaire nécessaire pour le bien de l'enfant. Sur ce point, la FGeM soutient et engage la réflexion autour du partenariat entre les juges, les médiateurs et les professionnels du domaine psycho-social.

A LIRE >> https://www.ejpd.admin.ch/ejpd/fr/home/aktuell/news/2017/2017-12-08.html